INTRODUCTION

 

 

 


La mondialisation correspond au processus d'intégration des nations dans un espace économique mondial. En d'autres termes, la mondialisation, c'est l'émergence ou le renforcement d'acteurs économiques (principalement les différents États et les Firmes Multinationales), de marchés et de régulations à l'échelle mondiale. La mondialisation ne s'applique pas qu'au domaine économique. En effet, la sphère culturelle ayant tendance à se dédoubler, le mot « culture » prend alors deux sens différents :
- d'une part, on distingue la production, la circulation et la consommation de produits culturels (musique, cinéma, émissions TV)
- d'autre part, la diffusion des modes de vie, les normes et les valeurs d'une même société par le biais des biens standards.
Ainsi, on assiste à une diffusion de la culture américaine, ou américanisation du monde, par une diffusion de nombreux produits comme Coca cola, Mac do, les séries télé...
La mondialisation est un processus qui met en relation de plus en plus complète les différentes composantes territoriales du monde. Sa mise en place, ancienne, est associée à la diffusion du capitalisme. Toutefois, elle prend, depuis les années 1950, des formes nouvelles qui touchent au politique, à l'économique et au culturel. La mondialisation ne peut se définir uniquement par les échanges commerciaux (biens et services), elle doit inclure l'internationalisation de la production (les firmes multinationales vendent et achètent à l'étranger mais aussi répartissent leur production dans différents pays en fonction des avantages divers qu'ils leur procurent) et l'internationalisation des marchés financiers. La mondialisation est donc le fait que les marchés nationaux de biens, services, capitaux et la production sont liés entre eux.
La culture n'est pas seulement l'ensemble des connaissances d'une personne,
la culture est l'ensemble des façons de penser, de faire, de se comporter d'un groupe ou d'une société. Elle semble s'imposer à l'individu qui l'acquiert par la socialisation.
Elle se manifeste dans les arts, la religion, les structures politiques, l'éducation, l'organisation du travail, la politesse bref dans tous les aspects de la vie sociale.
L'association de ces deux termes évoque les débats contemporains sur la mondialisation de la culture comme pensée unique, sur le destin des cultures minoritaires. On peut donc s'interroger sur les effets de la mondialisation "de masse" sur la et les cultures et comment la mondialisation parvient elle a modifier nos cultures sans pour autant les effacer ?

 

Pour répondre a cette problématique nous tenterons d'expliquer dans un premier temps qu'il existe une mondialisation culturelle, ensuite nous démontrerons que celle-ci favorise l'uniformisation culturelle et enfin nous nuancerons le propos en argumentant sur les limites de cette exportation culturelle.